Bourses d'études métiers d'art et recherche 2016-2017

le 26/10/2016 : Communiqué de presse – La Fondation soutient les étudiants en Métiers d’Art de la restauration et recherche

Le 2 novembre prochain, lors du vernissage du Salon International du Patrimoine Culturel (SIPC) au Carrousel du Louvre (Paris), la Fondation pour les Monuments Historiques remettra ses bourses d’études 2016-2017. Aux côtés des bénéficiaires, seront présents les membres des jurys, les écoles partenaires et le comité exécutif de la Fondation MH. A cette occasion, 46 500 € seront attribués à 13 futurs professionnels du Patrimoine.

Chaque année, les Bourses d’études de la Fondation pour les Monuments Historiques encouragent les étudiants dans leur cursus en lien avec le patrimoine culturel, la restauration des monuments historiques et les métiers d’art. Elles permettent également de les accompagner dans la réalisation de leur projet professionnel. Depuis sa création en 2009, la Fondation pour les Monuments Historiques a ainsi consacré 194 000 € à l’avenir de 71 étudiants.

Cette année encore, la Fondation réaffirme son soutien selon trois types de parcours :
«Métiers d’art de la restauration»:
–  2 000 € à Lou Challut (Peintre en décors du patrimoine – Ecole d’Avignon).
– 1 000 € à Louise Rouillé (Master 1 DNSEP conservation restauration des œuvres sculptées – Ecole Supérieure des Beaux Arts de Tours).
– 2 500 € à Marc Fradin (Master en conservation-restauration du patrimoine, spécialité mobilier et objet en bois construits – INP).
– 1 500 € à Marie Fays (Master Restaurateur du Patrimoine, spécialité arts du feu – INP)
 

Le partenariat avec le Crédit Agricole Ile de France Mécénat, initié en 2014, a également permis d’attribuer des bourses «Métiers d’art» à cinq autres étudiantes :
– 6 000 € à Clara Huynh (Master Restaurateur du Patrimoine, spécialité « Arts du feu – métal » – INP).
– 6 000€ à Nahema Borrel (Master Recherche « Valeur et Matérialité des Biens Culturels » – Paris 1 Panthéon Sorbonne).
– 4 500 € à Leslie Villiaume (CAP Horlogerie et Master 2 Ville, Architecture et Patrimoine – Paris 7 Denis Diderot).
– 6 000 € à Nelly Koenig (Master restaurateur du patrimoine, département des restaurateurs, spécialité « mobilier » – INP).
– 9 000 € à Camille Bolze (Formation professionnelle diplômante de « restaurateur conservateur de tableaux et d’objets d’art polychromes »- Atelier du Temps Passé).
 

«Recherche» dans le domaine du patrimoine culturel (économie, droit, architecture, histoire de l’art, sciences…):
– 1 500 € à Auriane Gotrand (Thèse en Histoire de l’Art–Paris 4 Sorbonne).
– 2 000 € à Bérénice Gaussuin (Doctorat en Architecture – Ecole Nationale Supérieure d’Architecture -Paris)
– 3 000 € à Laurent Cathiard (Doctorat en Histoire de l’Architecture – Paris 1 Panthéon Sorbonne – Ecole de Chaillot).
 

«Reconversion-réorientation»:
– 1 500 € à Laura Bontemps (Master de conservation-restauration spécialité sculptures – Institut National du Patrimoine).