Créer une dynamique pour les monuments protégés

Le 09/05/2012 Dossier de presse : Aides à projets et bourses 2012

Depuis quatre ans déjà, la Fondation pour les Monuments Historiques donne rendez-vous à tous ceux qui aiment le patrimoine autour de sa remise des aides à projets et bourses d’études. Une cérémonie qui s’est déroulée le mercredi 9 mai dernier au Collège des Bernardins (Paris, 5ème). 40 dossiers examinés, seulement 14 élus faute de moyens supplémentaires soit 109 000 € distribués. A noter cette année encore, le soutien financier de la Fondation d’Hervé Le Lous et le travail de présentation des dossiers réalisé par les élèves de l’EAC (Ecole des métiers de la culture). 

La Fondation aimerait soutenir plus de projets pour la restauration et l’accessibilité des monuments protégés. Son action dépend étroitement des dons qu’elle reçoit. Les mécènes sont certes un peu plus nombreux chaque année, mais l’instabilité du calendrier fiscal pour l’ISF 2012 et l’instauration tardive de dates différentes de déclaration du patrimoine, risquent de perturber la collecte de dons cette année. Pourtant, le désengagement public et la baisse des budgets alloués à la protection du patrimoine rendent les actions de soutien financier de la Fondation toujours plus essentielles. Faut-il le rappeler, il y a 42 000 édifices inscrits ou classés en France, à préserver.

2012 fut une année charnière pour la Fondation qui a changé de nom pour devenir : la Fondation pour les Monuments Historiques (FMH). L’occasion de réaffirmer sa vocation : créer une dynamique forte et durable pour éviter que ne disparaisse notre patrimoine protégé, qu’il soit public ou privé. C’est pourquoi un nouvel objectif est fixé pour 2013 : tripler le nombre d’aides à projet. De nombreuses demandes, toutes de qualité, sont déposées chaque année auprès de la Fondation, preuve des besoins des propriétaires publics ou privés, d’être aidés dans leur démarche de préservation du patrimoine.