La Fondation pour les Monuments Historiques se mobilise pour la sauvegarde du patrimoine religieux

Notre-Dame de Paris : les travaux de reconstruction commenceront en 2020

Depuis l’incendie de la cathédrale Notre-Dame, le 15 avril 2019, les travaux de mise en sécurité et les premières étapes de consolidation de l’édifice ont bien été lancés : mise hors d’eau de l’édifice à l’aide d’une bâche ; dépose des vitraux et descente des dernières statues pour permettre leur restauration en atelier ; pose de cintres en bois pour renforcer les arcs-boutants ; installation d’un échafaudage en bois pour soutenir les pignons Nord et Ouest de la cathédrale. Si le chantier a dû être interrompu entre le 25 juillet et le 19 août en raison des risques de contamination au plomb, un dispositif strict a été mis en place sur le chantier, incluant le passage par des douches et le port de tenues jetables. L’échafaudage édifié autour de la flèche, soudé par le feu lors de l’incendie, devrait à présent être démonté. Toutefois, les travaux de reconstruction proprement dits ne débuteront pas avant le premier semestre 2020.

Bien que le projet de loi pour la restauration de la cathédrale a définitivement été adopté par le Parlement mi-juillet, certaines questions demeurent sans réponses et de nombreux parlementaires sont inquiets du « geste architectural contemporain » évoqué par le Président de la République à propos de la future flèche. Beaucoup plaident pour « une reconstruction à l’identique » ou fidèle à son « dernier état visuel connu ». Un établissement public à caractère administratif, placé sous la tutelle du ministre de la Culture, a été chargé d’assurer la conduite et la coordination des études et des travaux avec l’aide d’un Conseil scientifique.

Lancement d’une collecte en faveur du patrimoine religieux

L’incendie de la cathédrale Notre-Dame a mis en évidence, une fois encore, la vulnérabilité de nos monuments historiques et les menaces qui pèsent sur eux. Particulièrement touché par le manque de ressources conduisant à un déficit – voire une abstinence totale – d’entretien, le patrimoine religieux figure aujourd’hui parmi les plus sensibles. Aussi, la Fondation pour les Monuments Historiques a souhaité se mobiliser en lançant une collecte spécifiquement dédiée aux églises, chapelles, abbayes, prieurés, etc. Ainsi, en 2020, un appel à projets* sera lancé et un jury d’experts et de professionnels sera chargé de sélectionner un ou plusieurs édifices religieux, privés ou publics, pour soutenir des travaux urgents.

Par ailleurs, la Fondation pour les Monuments Historiques étant intrinsèquement liée à la Demeure Historique – qui a été à l’initiative de sa création en 2008 -, cette dernière a invité ses adhérents à exprimer leur solidarité en reversant tout ou partie des recettes d’ouverture au public de leur monument à l’occasion de la journée du 15 août. Les fonds reçus seront ajoutés à cette collecte spécifique**.

Après dix années d’existence, la Fondation pour les Monuments Historiques a déjà soutenu les projets de restauration et de valorisation de 21 édifices religieux, représentant près de 200 000 € investis.

Pour faire un don pour le patrimoine religieux : cliquez ici.

* Sélection en 2020 dans le cadre de notre appel à projets annuel « Restauration ».

** Collecte ouverte jusqu’au 15 octobre 2019.