Charlène Boulanger

La Fondation pour les Monuments Historiques, avec le soutien du Crédit Agricole Mécénat d’Ile-de-France Mécénat, apporte son aide à Charlène Boulanger pour son projet de restauration d’un corpus de 14 dessins de la Première Guerre mondiale (collection particulière) et pour son étude technico-scientifique.

Montant de la bourse : 4 000 € 

Charlène Boulanger est élève en Master « Conservation-restauration du patrimoine », spécialité arts graphiques, à l’Ecole de Condé.

Louis Lecoubet

La Fondation pour les Monuments Historiques, avec le soutien du Crédit Agricole Mécénat d’Ile-de-France Mécénat, apporte son aide à Louis Lecoubet pour son projet de restauration d’un miroir de bazar iranien (conservé au musée du Quai Branly) et pour son étude technico-scientifique. 

Montant de la bourse : 3 500 € 

Louis Lecoubet est élève en Master « Conservation-restauration du patrimoine », spécialité arts du feu – céramique, verre et émail à l’Institut National du Patrimoine,

Église Notre-Dame d’Hodenger (Seine-Maritime)

La Fondation pour les Monuments Historiques apporte son soutien pour les travaux de drainage extérieur, la reprise des maçonneries et des enduits de l’église Notre-Dame d’Hodenger.

Cette église est une élégante construction romane qui aurait été édifiée par des moines venus d’Angleterre, après la conquête de Guillaume le Conquérant en 1066. Les fresques découvertes en 2011 à l’intérieur de l’église en font un des plus anciens monuments religieux de Normandie. 

Montant du soutien : 2 000 € 

Château de Balzac (Charente)

La Fondation pour les Monuments Historiques apporte son soutien à la restauration des fresques de la galerie des Fresques du château de Balzac, datées du XVIIème siècle.

Cette galerie fut un temps l’entrée principale du château et conserve encore les décors muraux commandités par Guez de Balzac. Ils représentent une architecture en trompe-l’œil et plusieurs personnages mythologiques.

Montant du soutien : 4 000 € 

Pour en savoir plus sur le château de Balzac, rendez-vous ici !

Château de Kintzheim (Bas-Rhin)

La Fondation pour les Monuments Historiques apporte son soutien à la restauration du décor peint de la chapelle Saint-Jacques du château de Kintzheim.

Construite au XIVème siècle au centre de l’ensemble castral, la chapelle est dédiée à Saint-Jacques et son décor initial, datant du XIVème siècle, a fait l’objet de plusieurs reprises entre le XVème et le XIXème siècle. À l’heure actuelle, certaines parties d’enduit ont disparu et des microalgues sont en train de dégrader les élévations mais des vestiges de décors datant des différentes périodes subsistent encore. 

Montant du soutien : 4 000 €.

Pour en savoir plus sur le château de Kintzheim, rendez-vous ici !

Château de Linières (Mayenne)

La Fondation pour les Monuments Historiques, avec le soutien de Patrice Besse et SLA Verspieren, apporte un soutien à Julien Ostini afin de l’encourager dans son projet de reprise et de valorisation culturelle et économique du château de Linières. Le Prix du Jeune Repreneur comprend une aide financière de 25 000 euros et un accompagnement personnalisé offert par les mécènes du prix, Patrice Besse et Dominique de la Fouchardière, ainsi que les professionnels et experts qui composent le jury. 

Après avoir suivi des études de violon au conservatoire et s’être formé aux arts dramatiques, Julien Ostini a réalisé sa première mise en scène d’opéra en 2013, au Grand Théâtre de Genève. En 2015, âgé d’à peine trente-deux ans, il décide avec son épouse Véronique de faire l’acquisition du château de Linières, situé en pleine campagne mayennaise. Leur projet est de faire du monument à la fois une maison de famille et un tiers-lieu culturel, ouvert à tous, dont les activités sont tournées vers le spectacle vivant, le théâtre et la musique. 

Depuis quatre ans, plusieurs centaines de bénévoles accompagnent le jeune couple dans l’organisation de spectacles et d’opéras en plein air qui sont tous produits ou coproduits sur place. En mettant à la disposition de deux associations les 1000 m2 qu’offrent les dépendances du château de Linières, Julien Ostini projette à présent de créer une salle de spectacle de 300 places et d’y implanter un centre de formation, un lieu d’exposition, un bar-restaurant et plusieurs ateliers, notamment destinés à la conception de décors et de costumes. Pour Julien, Linières c’est avant tout « un château porteur et terre d’accueil d’un projet citoyen. Une fabrique à rêves rurale. » 

Julien Ostini a reçu 25 000 € et bénéficie également de l’accompagnement des membres du jury, sous la forme de conseils techniques.

Pour en savoir plus sur le château de Linières, rendez-vous ici !

Château de la Berrière (Loire-Atlantique)

La Fondation pour les Monuments Historiques, avec le soutien de la Fondation François Sommer, apporte son soutien pour la restauration du pédiluve du château de la Berrière.

De forme ovale, ce pédiluve maçonné présente deux rampes plongeantes symétriques qui permettent la descente et la remontée des chevaux, tandis que le centre est occupé par le bassin où peuvent se tenir au moins trois montures en même temps. À proximité se trouvent également d’autres édifices destinés aux animaux – un vivier, un pigeonnier, des écuries, des étables – qui font du château de la Berrière un ensemble domanial très complet.

Montant du soutien  : 20 000 € 

Pour en savoir plus sur le château de la Berrière, rendez-vous ici !