Château de la Berrière (Loire-Atlantique)

La Fondation pour les Monuments Historiques, avec le soutien de la Fondation François Sommer, apporte son soutien pour la restauration du pédiluve du château de la Berrière.

De forme ovale, ce pédiluve maçonné présente deux rampes plongeantes symétriques qui permettent la descente et la remontée des chevaux, tandis que le centre est occupé par le bassin où peuvent se tenir au moins trois montures en même temps. À proximité se trouvent également d’autres édifices destinés aux animaux – un vivier, un pigeonnier, des écuries, des étables – qui font du château de la Berrière un ensemble domanial très complet.

Montant du soutien  : 20 000 € 

Pour en savoir plus sur le château de la Berrière, rendez-vous ici ! 

Château de Chaumont-Laguiche (Saône-et-Loire)

La Fondation pour les Monuments Historiques, avec le soutien de la Fondation François Sommer, apporte son soutien pour la restauration du clos et du couvert des façades Nord et Sud des écuries du château de Chaumont-Laguiche.

Construites entre 1648 et 1652 par la filleule du roi Henri IV, Henriette de Laguiche, ces écuries sont remarquables par la richesse de ses ornements. Véritable palais équestre, la façade principale est rythmée par deux escaliers monumentaux qui comportent de nombreux blasons toujours présents malgré la Révolution. 

Montant du soutien  : 10 000 €. 

Pour en savoir plus sur le château de Chaumont-Laguiche, rendez-vous ici 

La Porte de Champagne (Indre)

La société Dendrotech, spécialiste dans l’analyse du patrimoine bâti à travers la datation du matériau bois, s’associe à la Fondation pour les Monuments Historiques afin d’offrir une étude en dendrochronologie d’une valeur de 5000 € à la ville de Levroux (Indre).

Cette étude a pour objectif de dater très précisément les bois qui constituent la charpente du monument. La datation permettra d’obtenir une meilleure connaissance du bâtiment, de son histoire et des étapes de sa construction, essentielle dans le cadre du projet de restauration de la Porte de Champagne. 

Pour en savoir plus sur la Porte de Champagne, rendez-vous ici  ! 

Domaine de la Mésangère (Eure)

La Fondation pour les Monuments Historiques a attribué, grâce à son mécène Catherine de Montmarin-Monnoyeur, le Prix Décors Sculptés au domaine de la Mésangère pour la restauration de deux statues représentant Atalante et Hippomène ainsi qu’un groupe sculpté représentant Zéphyr et Flore.

Le parc de la Mésangère a été aménagé en jardin à la française entre 1663 et 1675 selon des plans attribué à André Le Nôtre. Au XVIIIème siècle, on l’agrémente d’une riche statuaire qui serait l’œuvre du sculpteur Mille. L’ensemble du domaine a été classé au titre des monuments historiques en 2015.

Montant du soutien : 10 000 €. 

Château de Choisey (Jura)

La Fondation pour les Monuments Historiques a attribué, grâce à son mécène Catherine de Montmarin-Monnoyeur, le Prix Décors Sculptés au château de Choisey pour la restauration de deux sculptures, une Diane chasseresse en pierre et un sanglier en terre-cuite. Ces deux œuvres ornent le Jardin de Diane, aménagé en 1923 et constitué d’un ensemble d’allées, et d’un théâtre de verdure avec des haies de charmilles.

Montant du soutien : 1 000 €. 

Château de Béru (Yonne)

Sotheby’s France, en partenariat avec la Fondation pour les Monuments Historiques, apporte son soutien au château de Béru pour la restauration du papier peint de la Chambre d’époque Directoire.

Sur une surface de 25m2 , la pièce présente un décor à l’étrusque en papier peint à la planche avec flocages de soie et motifs polychromes. Cet ensemble, daté de 1800-1820, pourrait être attribué aux manufactures Leray, Legrand ou Jacquemart et Bénard.

Montant du soutien  : 5 000 €. 

Pour en savoir plus sur le château de Béru, rendez-vous sur son site internet en cliquant ici  !