Château de Balzac (Charente)

La Fondation pour les Monuments Historiques apporte son soutien à la restauration des fresques de la galerie des Fresques du château de Balzac, datées du XVIIème siècle.

Cette galerie fut un temps l’entrée principale du château et conserve encore les décors muraux commandités par Guez de Balzac. Ils représentent une architecture en trompe-l’œil et plusieurs personnages mythologiques.

Montant du soutien : 4 000 € 

Pour en savoir plus sur le château de Balzac, rendez-vous ici !

Château de Kintzheim (Bas-Rhin)

La Fondation pour les Monuments Historiques apporte son soutien à la restauration du décor peint de la chapelle Saint-Jacques du château de Kintzheim.

Construite au XIVème siècle au centre de l’ensemble castral, la chapelle est dédiée à Saint-Jacques et son décor initial, datant du XIVème siècle, a fait l’objet de plusieurs reprises entre le XVème et le XIXème siècle. À l’heure actuelle, certaines parties d’enduit ont disparu et des microalgues sont en train de dégrader les élévations mais des vestiges de décors datant des différentes périodes subsistent encore. 

Montant du soutien : 4 000 €.

Pour en savoir plus sur le château de Kintzheim, rendez-vous ici !

Bourse attribuée en 2018

Rafaël-Florian Helfenstein

La Fondation encourage Rafaël-Florian Helfenstein pour sa thèse portant sur « La restauration de la cathédrale de Metz par Paul Tornow, 1874-1906. Genèse d’une théorie et d’une pratique de la restauration »  co-dirigée par Philippe Plagnieux et Patrick Ponsot.

Il bénéficie d’une bourse d’études de la « Compagnie des Architectes en chef des Monuments Historiques », en partenariat avec la Fondation pour les Monuments Historiques, de 5 000€ pour l’année 2018-2019.

Rafaël-Florian Helfenstein est diplômé d’un « DSA Architecture et Patrimoine » et prépare son doctorat à l’université Paris 1 – Panthéon- Sorbonne et à l’Ecole de Chaillot.

Château de Cazeneuve (Gironde)

La Fondation apporte en 2019 un soutien au projet de mise en accessibilité du château de Cazeneuve. Impliquant au préalable la construction d’une nouvelle tour à l’emplacement de la tour effondrée au XVIIIe
siècle, la Fondation apporte plus spécifiquement son aide à l’installation d’un ascenseur qui permettra l’accès aux deux chemine de ronde du château.

Montant du soutien 5 000 €.

Pour en savoir plus sur le château de Cazeneuve, rendez-vous sur son site internet en cliquant ici !

Catherine Teixeira

La Fondations, avec le soutien du Crédit Agricole Mécénat d’Ile-de-France Mécénat, attribue une bourse d’études à Catherine Teixeira pour son projet de restauration d’une ombrelle d’origine asiatique (collection particulière) et pour son étude technico-scientifique.

Montant de la bourse d’études : 3 000 €.

Catherine Teixeira est élève en Master « Conservation- restauration du patrimoine », spécialité arts graphiques, à l’Ecole de Condé (Paris).

Mathilde Capelli

La Fondation, avec le soutien du Crédit Agricole Mécénat d’Ile-de-France Mécénat, attribue une bourse d’études à Mathilde Capelli pour son projet de restauration de l’œuvre « Les petits cœurs de Notre-Dame de Mongré » (conservée à l’École de Notre-Dame de Mongré) et pour son étude technico-scientifique.

Montant de la bourse d’études : 4 000 €.

Mathilde Capelli est élève en Master « Conservation-restauration du patrimoine », spécialité arts graphiques, à l’Ecole de Condé (Paris).

Marie Grima

La Fondation, avec le soutien du Crédit Agricole Mécénat d’Ile-de-France Mécénat, attribue une bourse d’études à Marie Grima pour son projet de restauration d’une boîte à musique mécanique Stella (conservée à la Bibliothèque nationale de France) et pour son étude technico-scientifique.

Montant de la bourse d’études : 5 000 €.

Marie Grima est élève en Master « Restaurateur du Patrimoine », spécialité arts du feu – métal, à l’Institut National du Patrimoine (Paris).

Alexandre Beauné

La Fondation, avec le soutien du Crédit Agricole Mécénat d’Ile-de-France Mécénat, attribue une bourse d’études à Alexandre Beauné pour son projet de restauration d’un cercueil thébain (conservé au musée Jacquemart André) et pour son étude technico-scientifique.

Montant de la bourse d’études : 5 000 €.

Alexandre Beauné est élève en Master « Restaurateur du Patrimoine », spécialité sculpture, à l’Institut National du Patrimoine (Paris).