Jardin du moulin de la Bellassière (Eure-et-Loir)

La Fondation apporte son soutien à Marie-Mercédès Nomdedeu-Ghénassia pour la conception d’un jardin accessible à tous, notamment aux personnes en situation de handicap au moulin de la Bellassière, Crécy-Couvé (Eure-et-Loir).

Ce projet Accessibilité jardin a bénéficié en 2009 d’une aide de 20 000 €.

Fort du passé prestigieux que lui a conféré sa dépendance au château de Crécy, offert à Madame de Pompadour par Louis XV en 1745, dont il ne subsiste que quelques vestiges, le moulin de la Bellassière a retrouvé une nouvelle vie autour d’un projet généreux conçu par les propriétaires.

Acquis en 1999, il fut tout d’abord sécurisé avec la réfection du toit qui nécessita quelque 18000 tuiles, réhabilité peu à peu, puis ouvert au public pour des expositions ponctuelles. La façade fronton en trompe-l’œil fit l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques en 1992.

Récemment les travaux du jardin des six sens se sont achevés, ce jardin consiste à parcourir un chemin initiatique à travers des activités didactiques et ludiques. Inspiré des jardins qui occupaient les coteaux de Crécy-Couvé au XVIIIe siècle, le plan reprend la séparation en parterres géométriques destinés à créer des ambiances différentes sollicitant le goût et le toucher avec un verger aux plantes aromatiques, la vue et l’odorat dans le choix des essences. Des aménagements spécifiques sont prévus pour les personnes en situation de handicap avec bornes audio, panneaux en gros caractères, marquages au sol. Ouvert à tous et toute l’année, ce jardin est « un lieu d’oubli du handicap visible et invisible pour qu’il ne soit pas vécu à travers ses difficultés mais grâce aux forces dégagées par l’utilisation des autres sens. »